top of page
  • Photo du rédacteurParoisse Protestante

Les Jeudis du temple de Soultz

Dans le cadre des jeudis musicaux de Soultz, la paroisse protestante propose trois concerts au temple de Soultz, les jeudis 4, 11 et 25 mai. L'occasion de redécouvrir ce lieu intime à proximité du Musée du Bucheneck, véritable écrin pour la musique sur la butte de la rue du Château-Fort. Les propositions musicales seront des plus variées avec Les Agrémens Enchanteurs un ensemble de musique baroque le 4 mai puis la musique acoustique électro-world du duo Odeham avec Vincent Mornas et Cyrille Lecoq le 11 mai et enfin le violon Jazz-swing du même Vincent Mornas, Kazz à Swing, le 25 mai.


Tous les concerts sont à 19h et à entrée libre, plateau.

4 mai, Les Agrémens Enchanteurs


[Annick Brunot et Claudine Gsegner, violoncelle, Gérard Gsegner, violon, Claire Ledain, clavecin, André Reichert, flûte à bec]

Les « agrémens » sont toutes les ornementations caractéristiques de la musique française qui en font la légèreté et le caractère. François Couperin s'en était fait un spécialiste et, à l'inverse du goût italien ou du goût allemand qui font les virtuosités mozartiennes ou les amples envolées de Haendel, les agrémens sont comme autant de quasi improvisations qui font la beauté de la musique à l'époque des rois Louis.


Mais les Agrémens Enchanteurs ne se limitent pas à la musique françaises, ils proposent des sonates ou des extraits de sonates de compositeurs plus ou moins connus de l'époque baroque européenne parmi lesquels Haendel, Loeillet, Marcello, Vivaldi, Glück, Telemannl ou encore Veracini qui résonneront merveilleusement dans le petit temple de Soultz.

Claire Ledain, clavecin ou orgue; Annick Brunot, Claudine Gsegner violoncelles; Gérard Gsegner, violon; André Reichert flûtes à bec, Musique européenne entre 1650-1750, musique baroque du XVIIe

11 mai, Odehâm

Vincent Mornas et Cyrille Lecoq, Musique acoustique-electro world (MA-EW), violons – didgeridoos, https://www.youtube.com/watch?v=Kp83DdU5Ki4


Odehâm est, sans jeu de mots facile, une "ôde à l'âme" qui trouvera magnifiquement sa place au sein de l'écrin qu'est le temple de Soultz. C'est une invitation au voyage avec des instruments qui ont une histoire, ainsi du didgeridoo des Aborigènes d'Australie côtoyant le violon ou encore ces instruments méconnus que sont le rebec ou le handpan, voire oubliés comme la guimbarde. Laissant libre court à leur fantaisie ou plutôt à leur créativité, les deux musiciens, Vincent Mornas et Cyrille Lecoq, entraînent les auditeurs dans une ronde sensible, voire sensuelle où les âmes se rencontrent sur le bord des notes.


25 mai, Kazz à Swing

Vincent Mornas, violon jazz-swing, https://www.youtube.com/watch?v=5e0zHuUdXIc

De la musique gaélique à celle d'Europe de l'est, du jazz, qu'il soit swing ou manouche, des bords du Danube aux clubs de Manhattan, le violon de Vincent Mornas se fait baguette magique pour nous emporter de l'autre côté du monde, du temps et de l'espace pour la durée d'un concert nous faire vibrer comme l'âme de l'instrument. Nul doute qu'il fera vibrer le temple de Soultz en lui offrant une formidable résonance.







Y aller temple de Soultz, rue du Château-Fort

Les jeudis 4, 11 & 25 mai, 19h, entrée libre, plateau

296 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page