top of page
  • Photo du rédacteurThierry Holweck

Musique du temps des Réformes

Dernière mise à jour : 29 mai

Le premier des concerts du bicentenaire du temple de Guebwiller vous propose de découvrir des musiques du temps des réformes, interprétées par l'Ensemble vocal du Pays de Thann, sous la direction de Michèle Huss nous a préparé un programme spécialement dédié aux innovations musicales initiées par les Réformes. "Réformes" au pluriel parce qu'il ne faut pas oublier la Réforme catholique en réaction aux "Réformes" (luthérienne, helvétique, radicale) protestantes. 

À découvrir le dimanche 26 mai à 17h


À l'occasion du bicentenaire de son temple qui sera célébré le 2 juin 2024, la paroisse protestante réformée de Guebwiller propose une série de concerts. Le XVIe siècle que l'on peut qualifier de « siècle des Réformes religieuses » a été particulièrement fécond en innovations musicales. Les chants pouvant servir à l'édification spirituelle des communautés et l'Ensemble vocal du Pays de Thann, sous la direction de Michèle Huss a préparé un programme destiné à mettre en valeur ces innovations.


La Réforme du XVIe siècle a confié l’exécution des chants liturgiques à l’assemblée des fidèles. Ce changement a fait naître dans l’église luthérienne un immense trésor constitué de chorals, initié par Martin Luther lui-même. Chez les calvinistes, il en est résulté le corpus des 150 psaumes de David, traduits en rime française par Clément Marot et Théodore de Bèze. Chez les réformés de France, le chant des psaumes se pratiquait dans les familles, et pouvait aussi retentir dans les rues. Là où la polyphonie à domicile était considérée comme divertissement de qualité, les psaumes et chansons spirituelles détrônèrent rapidement les chansons profanes.

Depuis les débuts de la Réforme jusqu’au XXe siècle, de nombreux compositeurs exploitèrent ce trésor littéraire et spirituel pour en faire des compositions de forme, d’effectifs et de durée très variés.


Le programme du concert se propose d’illustrer la richesse de ce répertoire, par des pièces sacrées, mais aussi quelques pièces profanes issues du pendant de la musique religieuse. Elles ont été écrites par des compositeurs marquants de la période s’étendant du XVIe au XXe siècle : Goudimel, mais aussi Mauduit, Le Jeune, Schütz, Mendelssohn et Distler.

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page